Le nom du marin commence par :

Pierre Kervella

est né le 04 novembre 1902 à Plougastel-Daoulas (Finistère (29))

Pierre Kervella naît le 4 novembre 1902 à Larmor en Plougastel-Daoulas (29).

Il est l'aîné des enfants, sa sœur Marie Claudine le suivra en 1906. Son père Claude est un ancien marin de la Marine nationale, ayant signé deux contrats successifs de trois ans avec celle-ci. Pendant cet engagement il fut blessé à la jambe droite à bord de l'aviso-torpilleur "Condor" le 1eroctobre 1898. Une fois revenu à la vie civile, il pratique la pêche côtière sur la chaloupe "Deux amis" comme matelot puis patron. Sa mère, Marie-Anne Gourvès, est également originaire de Larmor en Plougastel-Daoulas, elle cultive principalement les fraises.

Pierre suit sa scolarité à l'école Saint-Adrien de Plougastel-Daoulas jusqu'à son Certificat d'Études Primaires. Son père décède le 3 avril 1920 à l'âge de 48 ans. Il décide alors, par tradition familiale, à 18 ans de pratiquer la pêche côtière comme son père et embarque sur la chaloupe "Deux amis" le 9 novembre 1920. Il pratique ce travail jusqu'à son appel sous les drapeaux pour le service militaire le 25 octobre 1922 à Brest. Il est affecté sur le croiseur "Cassard" pour effectuer une formation de six mois de la spécialité de canonnier. A l'issue de cette formation, le 1er juillet 1923, il est matelot breveté de 2e classe et est nommé à Toulon au "5eDépôt". Ensuite il rejoint la "Flottille des côtes Sud" qui comprend les avisos "Suippe" et "Lassigny".

Il termine son service militaire le 25 octobre 1925 comme matelot de 1re classe. Il reprend son métier de marin-pêcheur à Plougastel-Daoulas sur la chaloupe "Victorieuse" du 13 novembre 1925 au 17 août 1926.

Le 18 août il embarque sur le sloop coquillier "Alizé", d'abord comme matelot puis comme patron le 2 novembre 1939.

Il se marie le 19 novembre 1928 à Plougastel-Daoulas avec Marie-Anne Corre native de Quilliou en Plougastel-Daoulas. De cette union naissent quatre filles : Marie-Claudine, Marie-Anne, Jeanne et Marie-Thérèse. Pierre apprécie cette vie familiale, il est très proche de ses filles. Il aime s'amuser avec elles et faire de belles promenades.

Le 14 février 1940 alors qu'il est en pêche avec ses quatre camarades en rade de Brest, le sloop "Alizé" est abordé et coulé par le sous-marin français "Archimède", navigant à proximité ; c'est le drame !.....les cinq hommes d'équipage de "l'Alizé" disparaissent. Pierre 37 ans est de ceux-là. Seul le corps de Jérôme Kervella sera retrouvé.

Pierre laisse dans la douleur et le chagrin son épouse Marie-Anne âgée de 35 ans et ses quatre filles dont la plus jeune n'a que 7 semaines. Ses enfants seront reconnus "pupilles de la Nation".

La vie ne sera pas facile ensuite pour son épouse qui devra assumer seule la vie familiale et le travail des champs de fraises. A Plougastel-Daoulas on portait le costume de grand deuil pendant un an. Une de ses filles se souvient de ce grand voile noir que portait sa maman le dimanche pour se rendre à la messe. Les enfants portaient un costume de deuil bleu marine et noir. Ce père tant aimé ne sera jamais oublié.

Son décès est inscrit à la commune de Plougastel-Daoulas.

Son nom est inscrit au monument aux morts de Plougastel-Daoulas.

Il était Patron pêcheur.
Son unité : Alizé
  • -
Il est décédé le 14 février 1940.
Porté disparu
Son corps repose au cimetière de "Disparu en mer, en rade de Brest"
Son décès est inscrit à la commune de Plougastel-Daoulas (Finistère)
Document portant la mention MPLF : Etat Signalétique des Services

Alizé

00-dessin-ALIZE_02_HK

L’"Alizé"était un sloop coquillier construit en 1922 au chantier Rochedreux de Douarnenez. Il a d’abord navigué au quartier de Douarnenez ( D 2414 ) avant d’être racheté par Pierre Kervella, de Plougastel Daoulas, et d’être rattaché au quartier de Brest sous le n&...

Alizé
6568
Kervella
Plougastel-Daoulas
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : -
Transcription jugement de décès