Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean-Louis Le Moigne

est né le 13 octobre 1922 à Maël-Carhaix (Côtes d'Armor (22))

Jean-Louis Le Moigne est le fils de Jean, cultivateur et de Catherine Keranguyader. La famille réside à Locarn dans les Côtes-d’Armor. Il a quatre sœurs. Jean, après sa scolarité, travaille comme commis de ferme.

Il s’engage dans la marine nationale pour une durée de 5 ans le 10 avril 1940. Il rallie l’ "Ecole des Commis" le 23 juin 1940. Après l’obtention de son brevet de commis, il embarque sur le cuirassé "Jean-Bart" le 1er décembre1940, puis sur le croiseur "Algérie" et l'aviso d’ "Entrecasteaux".  

Jean-Louis Le Moigne rejoint les "Forces Françaises Libres". (Matricule 470 FN 42)

Le 1er avril 1942 il est promu quartier-maître.

Il embarque successivement sur les bâtiments de la France libre, sur l’aviso "Melpomène", le torpilleur "Ouragan", l’aviso "La Combattante" et l'aviso "Amiens" jusqu’au 21 août 1943. C’est au cours du séjour à la "Caserne Bir-Hakeim" à Londres que Jean-Louis réussit à se faire affecter à la nouvelle compagnie de fusiliers constituée par le lieutenant Amaury qui regroupe des personnels de l’armée de terre qui ont été versés à la marine afin de grossir les effectifs du "1er BFMC" du lieutenant de vaisseau Kieffer.

Jusqu’au début de l’année 1944, cette compagnie s’entraîne durement pour être prête à suivre le stage commando d’Achnacarry. Le 17 janvier 1944, la compagnie Amaury part faire le fameux stage commando. Hélas, en cette période hivernale, le mythique camp d’Achnacarry est bloqué par la neige, la compagnie est dirigée vers le centre d’entraînement commando de Wrexhamm dans le nord du pays de Galles.

Le programme est identique et aussi dur que celui du camp écossais.

Le 3 mars 1944, Jean-Louis Le Moigne ayant réussi le stage, se voit décerner le fameux béret vert avec le badge n°181.

 Du 27 au 30 mars, le "n°10 commando" interallié dont fait partie le "1er BFMC" effectue un exercice de débarquement de grande ampleur à Nairn dans le Nord-Est de l’Écosse.

A l’issue, le "1er BFMC" est intégré au " N°4 Commando ", franco-anglais, commandé par le lieutenant-colonel Robert Dawson. En avril et mai 1944, le "1er BFMC" va déménager vers Bexhill on Sea puis vers Titchefield. Le 5 juin 1944, le commando gagne le port de Southampton. Jean-louis Le Moigne et sa "troop" embarquent sur le "LCI 527" avec le Pacha et son état-major.

A 16h30, l’armada appareille vers les côtes de Normandie.

La grande aventure commence. Jean-Louis Le Moigne en fait partie. Le 6 juin, il débarque sur la plage de Colleville-sur-Orne, les bâtiments amphibies n’ont pas pu atteindre la zone sèche, il faut donc que les commandos sautent à l’eau avec leur barda, la progression à travers la plage se fait sous les balles et les explosions. Jean-Louis est tué en posant les pieds sur le sol de France.

Il est cité à l’ordre du corps d’armée en date du 12 août 1944 :

"Tenue magnifique au feu durant l'attaque du 06 06 1944, a assuré sans arrêt sur une position dangereuse, son débit de feu préparant ainsi l'assaut de la 8e compagnie, a été tué à sa pièce. Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre 1939-1945 avec étoile de vermeil"

Le cours de l' "Ecole des fusiliers-marins" C A T, 22e session du 28 avril 2003 au 6 octobre 2003 portera son nom pour honorer sa mémoire.

Jean-louis Le Moigne est inscrit au Monument aux morts de Locarn dans les Côtes d'Armor (22).

Il était Quartier-maître.
Son unité : Commando Kieffer - 1942-1946
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 05 juin 1944.
Son corps repose au cimetière de Locarn (22)

Commando Kieffer - 1942-1946

Ecusson-commando-Kieffer-40

La décision  d’intégrer un commando français  dans les troupes britanniques  est prise en mars1941 par le général britannique Haydon sur proposition de l'amiral Muselier, commandant des "Forces Navales Françaises Libres".

Commando Kieffer - 1942-1946
184070
Le Moigne
Maël-Carhaix
Côtes d'Armor (22)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre du Corps d'Armée,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
C 12x17