Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Pierre Alphonse Georges Vinat

est né le 06 avril 1920 à Coulommiers ()

Pierre VINAT est né le 6 avril 1920 à Coulommiers (Seine et Marne). Son père Alphonse, et sa mère Marie-Louise  TURPIN, habitent 13 rue du Passage à Paris. Pierre y passe son enfance et sa scolarité. Il a trois frères.

Le 29 octobre 1937, Pierre s'engage dans la Marine nationale pour une durée de 5 ans (matricule 4649 T 37). Le 17novembre 1937 il embarque sur le cuirassé "Paris" pour y suivre une formation de canonnier. 

Le 30 octobre 1938 Pierre rejoint l'Indochine et embarque sur l'aviso "Tahure"  jusqu'au 1er mars 1941. 

Pierre rentre en métropole pour suivre les cours de spécialité d'infirmier. Le 1er avril 1942, il est promu quartier-maître  infirmier.

Il rejoint alors  les "Forces Françaises Libres" et il embarque successivement sur l'aviso "Arras", le torpilleur "Melpomène" jusqu'à septembre 1942.

Par la suite Pierre rejoint la "Caserne Surcouf" à Londres et demande à suivre le stage commando.

"Les commandos suivaient leur entraînement dans le fameux camp d'Achnacarry,  perdu dans les montagnes d'Ecosse. Ce lieu devait sa célébrité à la manière inhumaine dont y étaient traités les candidats. A la porte du camp, étaient alignées les tombes fictives de tous les hommes morts pendant l'entraînement. Une pancarte indiquait le nom de l'homme et l'erreur qu'il avait commise car elle relevait, bien entendu, toujours d'une faute personnelle. Cinquante pour cent, à peine, des volontaires revenaient d'Ecosse avec le droit au port du béret vert. Les autres étaient impitoyablement éliminés, soit qu'ils ne fissent pas l'affaire sur le plan physique ou moral, soit qu'ils fussent blessés lors des manœuvres à tir réel ou même tués comme nous venons de le voir. Cette rigueur s'avérait nécessaire. Sans elle, jamais le débarquement du 6 Juin n'eût réussi."

 Citation du livre de Gwenaël Bolloré, "Nous étions 177".

A l'issue de cette dure formation il obtient le fameux béret vert (badge n° 34).

Pierre participe au premier raid du 25 décembre au 26 décembre 1943 qui a pour objectif de capturer un commandant allemand.

Le départ à lieu de Dartmouth en Grande-Bretagne sur l'île de Sercq (île anglo-normande). Pierre a pour mission de rester sur la vedette comme remplaçant et comme infirmier. Le départ  est à 16 heure  pour arriver sur l'île vers 23 heure au pied d'une falaise haute de cinquante mètres. Le commando ne parvient pas à la franchir.

De retour à leur base, ils doivent repartir pour le second raid, au même lieu, du 27 au 28 décembre 1943. Arrivés au pied d'une falaise de 25 mètres de haut  les commandos  l'escaladent, malheureusement sur la hauteur ils arrivent sur un champ de mines, le groupe compte deux tués et trois blessés.

Pierre, pour des raisons personnelles, quitte ses fonctions d'infirmier mais reste membre du commando.

Le 6 Juin 1944, il prend part au débarquement sur la plage de Colleville-sur-Orne,  puis il participe successivement aux opérations de libération d'Ouistreham, du Passage de l'Orne (Pegasus Bridge) et d'Amfreville.

Le 11 Juin 1944, au cours d'une contre-attaque, Pierre, perd la vie suite à ses blessures. Il a 23 ans.

Pierre est cité à l'Ordre du corps d'armée à titre posthume avec la mention : "Tombé glorieusement pour la France à son poste de combat ".

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Commando Kieffer - 1942-1946
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile(s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 11 juin 1944.
Son corps repose au cimetière de Ranville (14)
Son décès est inscrit à la commune de NULL
Document portant la mention MPLF : Fiche Mémoire des Hommes

Commando Kieffer - 1942-1946

Ecusson-commando-Kieffer-40

La décision  d’intégrer un commando français  dans les troupes britanniques  est prise en mars1941 par le général britannique Haydon sur proposition de l'amiral Muselier, commandant des "Forces Navales Françaises Libres".

Commando Kieffer - 1942-1946
9642
Vinat
Coulommiers
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre du Corps d'Armée,Croix de Guerre 39-45 avec étoile(s),Médaille Militaire
C 12x17