Le nom du marin commence par :

Adolphe René Pézennec

est né le 11 décembre 1917 à Moëlan Sur Mer (Finistère (29))

Fils de Louis Yves Marie Pézennec (1876-1918) et de Lollichon Marie Anne (1879-1952), boulangers, Adolphe René, benjamin d’une famille de six enfants, naît à Moëlan-sur-Mer au lieu-dit Kerglien, dans la boulangerie familiale. Sa scolarité s’effectue à l'école communale du bourg où il obtient son certificat d'étude en 1931 et  exerce la profession de manœuvre au moment de son engagement.

Mais son père décédé en 1918 quelques mois après sa naissance, les ressources de la famille sont maigres et comme il est attiré par la mer qu'il côtoie tous les jours, il s'engage pour trois ans dans la marine nationale à compter du 6 juillet 1936 sous le N° 1268-B-36.

Il effectue ses classes au "3e dépôt de Lorient" et rejoint le 21 juillet "l'école des fusiliers de Lorient" où pendant huit mois il reçoit la dure formation de sa spécialité. 

Bien sorti de ses cours le 1er avril 1937 avec le grade de matelot de 2e classe breveté élémentaire, il fait un bref passage au "2e dépôt de Brest" avant de rallier le torpilleur "Alcyon".

Professionnel rigoureux, Adolphe sait se faire apprécier de ses camarades et de ses supérieurs, il reçoit d'ailleurs un témoignage officiel de satisfaction extrait du JO du 18 février 1939 page 2253 :

"Par décision en date du 15 février 1939, le ministre de la marine a accordé un témoignage officiel de satisfaction au matelot fusilier Pézennec Adolphe René matricule 1268-B-36 de l' "Alcyon", en récompense du dévouement dont il a fait preuve à Brest le 7 janvier 1939, en se jetant à l'eau de nuit pour porter secours à un camarade tombé à la mer et qui se serait noyé sans sa courageuse intervention."

Après presque deux ans sur ce torpilleur, le 11 avril 1939 il découvre une autre facette de son métier sur le croiseur "Georges Leygues" avec un équipage plus important donc plus de tâches et de responsabilités mais il s'adapte très rapidement.  Deux mois et 25 jours plus tard, son contrat terminé, il est renvoyé dans ses foyers le 6 juillet 1939 avec un certificat de bonne conduite au corps "mention exemplaire".

Il est rappelé sous les drapeaux le 25 août 1939 pour embarquer sur le contre-torpilleur "Jaguar", mais un funeste sort l'attend le 23 mai 1940, il périt en mer lors d'une attaque aérienne du "Jaguar", suivi de son torpillage par une vedette allemande au large de Dunkerque sur la plage de Malo les bains.

Disparu en mer, son corps est retrouvé sur la plage de Petit port Philippe à Gravelines le 21 juin 1940. Inhumé dans un premier temps dans cette commune sa dépouille est  ramenée à Moëlan-sur -mer par son frère Joseph, la transcription de son décès figure dans cette dernière commune.

Adolphe, matelot de 2e classe célibataire, est décoré de la médaille militaire à titre posthume au JO du 23 février 1952, et cité à l'ordre de la division, étoile d'argent à titre posthume par ordre N° 67 EMB/O du 5 juin 1940:

"Blessé à sa mitrailleuse au cours d'une attaque aérienne nocturne, a trouvé une mort glorieuse dans le torpillage du "Jaguar"".

De même, il est décoré de la croix de guerre 39-45 avec palme.

Il totalise seulement de 3 ans 9 mois de services effectifs dont 2 ans et 9 mois embarqué.

Son nom figure au monument aux morts de Moëlan-sur-mer.

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Jaguar
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme(s)
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 23 mai 1940.
Son corps repose au cimetière de Moëlan-sur-mer (29)
Son décès est inscrit à la commune de Moëlan-sur-mer (29)
Document portant la mention MPLF : Etat Signalétique et des Services

Jaguar

150

Le Jaguar était un contre-torpilleur de 2400 tonnes construit par l’Arsenal maritime de Lorient et mis en service en novembre 1926. En 1940, il fait partie de la Deuxième Division de contre-torpilleurs, en compagnie des contre-torpilleurs de même classe Chacal et Léopard.

En mai 1940, les Allemands ont envahi les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg. Depuis le 20 mai, ils sont à Abbeville. Le 22 mai, ces trois...

Jaguar
9632
Pézennec
Moëlan Sur Mer
Finistère (29)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec palme(s),Citation à l'Ordre de la Division
Acte de naissance 1917/102
D 11x15