Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Ange Raphaël Viacara

est né le 09 juillet 1893 à Bastia (Haute-Corse (20-2B))

Ange Raphaël Viacara est le fils de Roch Viacara, et de Lucie Mandeschi, son épouse.

La fratrie, composée de 7 enfants, comporte une fille, et six garçons. Quel bonheur de grandir ensemble dans cette superbe ville littorale !

Car Bastia, (qui tirerait son nom de bastiglia, citadelle) c'est d'abord une ville portuaire. Si, aujourd'hui, c'est le principal port français de la Méditerranée en nombre de voyageurs, si la ville compte maintenant 3 ports différents, quand le jeune Ange vient au monde, le poumon de cette ville de 23 000 habitants, c'est le Vieux-port.

Rien d'étonnant, donc, à ce que le jeune Ange grandisse dans une famille de patrons-pêcheurs, honnête et courageuse, qui lui donnera le goût de la mer et le sens du devoir.

Après avoir acquis de bonnes bases scolaires à Bastia, le jeune homme pêche. Lorsqu'il est tiré au sort lors de la levée permanente du 10 juillet 1913, il est mentionné comme inscrit maritime.

Incorporé comme matelot de 3e classe, il passe avec succès le brevet élémentaire de gabier, et est promu matelot de 2e classe le 1er mars 1914.

A cette date, il figure déjà sur le rôle d'équipage du croiseur cuirassé "Léon-Gambetta". Ce sera son seul embarquement. Bientôt, c'est la guerre !

Dans la nuit du 26 au 27 avril 1915, un sous-marin autrichien lance deux torpilles mortelles, qui couleront le croiseur cuirassé en un quart d'heure.

Le jeune matelot Ange Viacara ne sera jamais retrouvé.

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Léon Gambetta
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile(s)
  • Citation à l'Ordre du Régiment
Il est décédé le 27 avril 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest(29)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Léon Gambetta

835452gambetta0

Le "Léon Gambetta", construit à l'arsenal de Brest (29), était un navire d’une longueur de 146,50m, une largeur de 21,40 m au maître-bau, un tirant d’eau de 8,20 m, il avait un déplacement de 12600 tonnes. La propulsion était assurée par 3 machines à vapeur regroupant 28 chaudières qui assuraient une puissance de 28500 cv.

Le "

Léon Gambetta
9616
Viacara
Bastia
Haute-Corse (20-2B)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 14-18 avec étoile(s),Citation à l'Ordre du Régiment
Transcription décès 1916/1042