Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Anthoine Marie Abiven

est né le 15 décembre 1907 à Kernouës (Finistère (29))

C’est au domicile familial situé au lieu-dit Kersava en Kernouës, petite commune du pays de Lesneven et de la côte des légendes dans le nord Finistère, que naît Anthoine Marie Abiven le 15 décembre 1907. Il est le fils d’Yves et de Francine Laridon, cultivateurs.

Sa jeunesse se passe à Kernouës en compagnie de ses frères et sœurs (Yves, Marie Jeanne, François Louis, Elisa, Françoise, Athanase, Félix et Francine). Il suit sa scolarité à l’école laïque de son village.

Après avoir exercé la même profession que ses parents, Anthoine est incorporé dans la Marine nationale le 10 mai 1928 (matricule : 2031 B 28) au "2e dépôt" de Brest où il reçoit une formation de base, militaire et maritime, au métier de marin.

Il rallie le torpilleur "Algérien"au début du mois suivant puis, fin août, le croiseur école "Jeanne d’Arc" alors en construction aux ateliers et chantiers de Penhoët à Saint-Nazaire. Les affectations de courte durée se succèdent et il embarque, en janvier 1929, sur le croiseur cuirassé "Mulhouse" (ex croiseur léger "SMS Stralsund", ayant servi dans la marine impériale allemande et intégré dans la marine française en 1920 au titre des dommages de guerre dus par l’Allemagne), en février 1929 sur le croiseur cuirassé "Waldeck Rousseau", en avril 1929 sur le cuirassé "Diderot", en octobre 1930 sur le torpilleur "Tonkinois" de la "2e Escadrille de torpilleurs" où il est promu au grade de quartier-maître de 2e classe, et en mai 1931 sur le torpilleur "Hova".

Après quelques mois passés dans les dépôts de Brest et Toulon, il est muté à la "Flottille 3e région" en mars 1932 puis au "Groupe réserve Toulon" en juillet de la même année.

Entre octobre 1933 et mars 1934, il suit une formation à l’"École des mécaniciens et chauffeurs de Toulon". A l’issue de celle-ci, il est désigné sur le contre-torpilleur "Vautour" de la "7e Division des contre-torpilleurs" à bord duquel il est promu au grade de quartier-maître de 1re classe.

Le 13 avril 1936, Anthoine épouse Anne Marie Roué à Goulven (29). De leur union, naît Anne Louise le 20 janvier 1937. Le bonheur ne dure que quelques jours car, le 6 février, Anne Marie décède.

Après quatre années à bord du contre-torpilleur "Vautour", il rejoint en avril 1938 le cuirassé "Bretagne".

Anthoine épouse, en secondes noces, Marie Renée Roudaut le 18 avril 1940 à Guissény (29).

Le quartier-maître de 1re classe chauffeur Anthoine Marie Abiven disparaît à l’âge de 32 ans à bord du cuirassé "Bretagne" avec plus de 1000 autres marins de son équipage dans les eaux du port de Mers el-Kébir (Algérie).

Son nom figure sur le monument aux morts de Lesneven (29).

Il était Quartier-maître de 1re classe.
Son unité : Bretagne (cuirassé)
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 03 juillet 1940.
Son corps repose au cimetière de Mers el-Kébir (Algérie)
Son décès est inscrit à la commune de Kernouës(29)
Document portant la mention MPLF : Acte de naissance

Bretagne (cuirassé)

Cuirassbretagne

Bretagne : cuirassé construit à Brest en 1916. Après la capitulation signée par le maréchal Pétain, pour éviter qu'elle ne tombe entre les mains des Allemands, Churchill décide de détruire la flotte française qui stationne à Mers-el-kébir (6 km d'Oran) : opération Catap...

Bretagne (cuirassé)
9607
Abiven
Kernouës
Finistère (29)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
acte de naissance 1907/22
E 10x13 paysage