Le nom du marin commence par :

Hervé René Marie Déroff

est né le 12 avril 1918 à Plougoulm (Finistère (29))

Hervé René Marie Déroff naît le 12 avril 1918 au moulin.à farine de Ramblouc'h sur la rivière du Guillec en Plougoulm (Finistère), moulin à eau typiquement léonard aujourd'hui classé aux monuments historiques. Berceau de la famille depuis plusieurs générations, cette commune du haut Léon de tradition légumière, où l'on cultive des choux fleurs, carottes, brocolis et artichauts, possède 3 plages et une forêt : le bois de la Palud.

Hervé est le fils de Joseph, meunier, et de Catherine Auffret, tous deux natifs de cette région.

Au moment de sa naissance, son père, déjà mobilisé, participe à la campagne contre l'Allemagne. C'est son grand-père Hervé, aussi meunier, qui le déclare à la mairie.

L'année 1918 voit la fin de la "Grande Guerre" mais c'est aussi l'année de création des chèques postaux et de la première caisse d'Allocations Familiales.

Hervé fréquente l'école de Plougoulm. Il est le second de la fratrie : Marie Françoise née en 1914, Jeanne Yvonne née en 1920, Henriette née en 1922, Stanislas né en 1923, et Joseph né en 1932.

Hervé ne perpétue pas la tradition de meuniers. Il s'engage dans la Marine nationale à l'âge de 19 ans pour trois ans à Brest le 9 décembre 1937. Après quelques jours au "2e Dépôt" à Brest, il embarque sur le cuirassé "Paris" le 18 décembre pour y apprendre son métier de canonnier jusqu'au 1 er juillet 1938, date à laquelle il obtient son diplôme de brevet élémentaire.

Après un bref passage au "2e Dépôt" il embarque sur le contre-torpilleur "Bison" le 1er août 1938. Ce navire, réparé à Lorient après une collision avec le croiseur Georges Leygues, participe à des escortes de convois en Atlantique et en Méditerranée début 1940.

En avril 1940 le contre-torpilleur "Bison" sert d'escorte aux croiseurs auxiliaires qui transportent les troupes pendant la campagne de Norvège. Le 3 mai 1940 lors d'un raid impliquant une quarantaine d'avions allemands, le "Bison" est touché par une bombe qui traverse la passerelle et explose dans la soute à munitions. Hervé blessé, est rapatrié sur le navire hôpital "Sphinx". Il ne peut être sauvé, et décède à Scapa Flow (Ecosse) à l'âge de 22 ans.

Il est cité à l'Ordre du Corps d'Armée : "Tombé glorieusement pour la France à son poste de combat"

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Bison
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile(s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
Il est décédé le 03 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Plougoulm (29)
Document portant la mention MPLF : Jugement de décès

Bison

Contre-torpilleur Bison

Le contre-torpilleur Bison

Du type Guépard/Valmy (1930-1940), le contre-torpilleur Bison (2.700 tonnes), construit par l’arsenal maritime de Lorient, a été mis en service le 24 octobre 1930. Capable d’atteindre la vitesse record de 40 nds, il a d’abord été affecté à Brest en 1932.

Dans la nuit du 7 au 8 février 1939, les croiseurs de la 2e escadre de Brest servent de but aux flottil...

Bison
9594
Déroff
Plougoulm
Finistère (29)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec étoile(s),Citation à l'Ordre de l'Armée
jugement décès 1941/6
E 10x13 paysage