Le nom du marin commence par :

André Robert Gustave Jan

est né le 16 mai 1916 à Auray (Morbihan (56))

André Robert Gustave Jan, naît le 5 mai 1916 à Auray (Morbihan). Son père

Joseph Marie est ébéniste sculpteur sur bois et sa mère, Collet Marie-Louise, cuisinière, s’occupe du foyer familial.

La famille est domiciliée avenue du Maréchal Foch à Auray (Morbihan).

André est le benjamin d’une fratrie de 8 enfants, 4 garçons et 3 filles ; Joseph, René, Alphonse, Ernest, Juliette, Berthe, et Anne.

Marie-Louise, la maman, décède prématurément à l’âge de 44 ans, laissant toute la famille dans la douleur et le désarroi. Le petit André âgé de 3 ans passe cependant une enfance heureuse, entouré de ses frères et sœurs, sa sœur aînée assure son éducation. André suit l’école primaire de son quartier.

 

A 16 ans, le 05 avril 1932, André entre à l’ "Ecole des apprentis mécaniciens" de Lorient (Morbihan). A sa sortie de l’école le 1er avril 1934, il est nommé matelot de

2e classe, obtient son brevet élémentaire (B E) de mécanicien et signe un engagement de cinq ans.

Du 1er avril 1934 au 25 septembre 1938, il est affecté sur le torpilleur "Forbin". Durant son embarquement le navire fait escale à Alger, Beyrouth, Agadir et Casablanca.

Pendant la période d'activité de ce torpilleur, en particulier lors de la réorganisation de la Marine voulue par le ministre de la guerre Georges Leygues, le numéro de coque de ce torpilleur a changé 9 fois.

André, promu le 1er octobre 1938 quartier maitre mécanicien, rejoint le "5e dépôt" à Toulon. Il reçoit le 1er avril 1938 un certificat pour bonne conduite (CDBC), et de bonne moralité, avant d’être renvoyé dans ses foyers et placé dans la réserve active de la marine(R A M).

Il se retire à Auray (Morbihan) place du Maréchal Joffre.

 

Mobilisé le 3 septembre 1939, il est affecté à Lorient sur le contre-torpilleur "Bison" le 1er octobre 1939.

Lors des opérations de rapatriement des troupes stationnées en Norvège en 1940 le contre-torpilleur "Bison" est attaqué par des avions allemands et coule en mer de Norvège au large de la ville de Namsos.

André Jan disparaît en mer le 03 mai 1940 à l’âge de 24 ans.

 

Il est cité à l'ordre de l'armée de mer pour le motif suivant : "A glorieusement disparu avec le "BISON", lors de la perte de ce bâtiment le 3 mai 1940".

Anéanti par la mort d’André, son père Joseph meurt de chagrin un an après la disparition de son fils.

Il était Quartier-maître.
Son unité : Bison
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme(s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 03 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Auray (56)
Document portant la mention MPLF : Fiche Mémoire des Hommes

Bison

Contre-torpilleur Bison

Le contre-torpilleur Bison

Du type Guépard/Valmy (1930-1940), le contre-torpilleur Bison (2.700 tonnes), construit par l’arsenal maritime de Lorient, a été mis en service le 24 octobre 1930. Capable d’atteindre la vitesse record de 40 nds, il a d’abord été affecté à Brest en 1932.

Dans la nuit du 7 au 8 février 1939, les croiseurs de la 2e escadre de Brest servent de but aux flottil...

Bison
9589
Jan
Auray
Morbihan (56)
HF
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre 39-45 avec palme(s),Médaille Militaire
acte décès 1942/50
A 21x27