Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Lucien Casimir Eugène Roche

est né le 07 janvier 1912 à Marseille (13) (Bouches-du-Rhône (13))

Il est le fils d’André Roche et de Juliette Soulas son épouse, domiciliés 9 rue Lafayette à Marseille (13).

Inscrit maritime au quartier de Marseille, il s’oriente vers la marine marchande et entre à l’école d’hydrographie pour y suivre les cours pendant deux ans. A l’issue de sa formation, il obtient le diplôme d’élève officier le 22 décembre 1931. Durant sa période d’activité dans la marine marchande, il navigue au long cours et au cabotage comme élève officier pont puis comme lieutenant au long cours.

A l’âge de 20 ans, il est incorporé au "5e Dépôt des équipages" à Toulon le 15 avril 1932 pour accomplir son service militaire dans la Marine nationale avec le grade de quartier-maître de manœuvre. A cet effet, il embarque pour six mois sur le cuirassé "Bretagne" puis, successivement, sur le croiseur "Tourville" jusqu’au 15 avril 1933 et sur le torpilleur "Cyclone" jusqu'au 28 mai de la même année.

En août 1935, il fait une demande d’admission au cours d’élève aspirant de réserve. Sa demande est acceptée par l’autorité maritime qui le rappelle au service le 15 octobre. Il rejoint donc le "5e Dépôt" puis embarque pour six mois sur le cuirassé "Condorcet". Il est alors nommé aspirant et entre à "l'École des élèves officiers de réserve" à Brest pour y suivre sa formation.

Le 15 octobre 1936, il est promu au grade d'enseigne de vaisseau de 2e classe de réserve et est affecté sur le contre-torpilleur "Vauquelin". Nommé enseigne de vaisseau de 1re classe de réserve le 15 octobre 1938, il est rayé des contrôles de l'activité le 15 avril 1939.

Le 2 septembre 1939, à la veille de la déclaration de guerre, il est capitaine au long cours et est mobilisé pour servir en qualité d’officier sous-marinier. Il rallie la "2e Escadrille des sous-marins" à Brest et est affecté sur le sous-marin "Minerve". Le 20 mars 1940 il rejoint le "Centre des sous-marins de Toulon" et embarque, à Toulon, sur le sous-marin "Doris" de la "13e Division de sous-marins" (13e DSM).

Le sous-marin "Doris", intégré au groupe "Jules Verne" bâtiment ravitailleur de sous-marins, rejoint le 14 avril 1940 le port de Harwich, base de la Royal Navy sur la mer du Nord.

Il reçoit l'ordre d'appareiller le 7 mai pour patrouiller près des côtes de Hollande. Dans la nuit du 8 mai, il est torpillé par un sous-marin ennemi avant de disparaître en mer avec tout son équipage.

L'enseigne de vaisseau de 1re classe Lucien Roche venait d’avoir 28 ans.

Il est cité à l'ordre du groupe "Jules Verne", citation à l'ordre de la Brigade, en ces termes :       "Mort glorieusement à l'ennemi".

Cette disparition laisse son épouse Juliette dans le plus grand chagrin avec leur fils Georges âgé de 18 mois.

Son nom est inscrit sur les monuments suivants :

  • Monument aux morts de Peynier (13)
  • Monument commémoratif aux sous-mariniers à Toulon (83)

Plaque commémorative de la basilique du Sacré-Cœur  de Marseille (13)

Il était Enseigne de vaisseau de 1re classe.
Son unité : Doris
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Citation à l'Ordre de la Brigade
Il est décédé le 08 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Toulon (83)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Doris

45

Au début de la seconde guerre mondiale, en 1939, la France ayant la responsabilité du théâtre méditerranéen, c’est en Méditerranée que sont basés la plupart de ses sous-marins. Au début de l’année 1940, dans le but d’empêcher l’Allemagne de s’approvisionner en fer suédois transitant par le port de...

Doris
184270
Roche
Marseille (13)
Bouches-du-Rhône (13)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de la Brigade,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
Acte de décès 1941/346
C 12x17