Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Bertrand Marie Hugues Claude Raymond Coffinières

est né le 07 juin 1930 à Castelnaudary (Aude (11))

C'est dans une vieille famille de notaires royaux du Lauragais que naît le 7 juin 1930 à Castelnaudary (Aude) Bertrand, Marie, Claude, Raymond, Coffinières. Il est le cinquième enfant de Jacques Coffinières, médecin, et de son épouse Yvonne née Couche. Il fait de solides études puis il prépare, au lycée Pierre Fermat, l'Ecole navale où. Il entre le 25 octobre 1949 à l'âge de 19 ans.

Aspirant le 1er octobre 1950, il est enseigne de vaisseau de 2e classe le 1er octobre 1951 alors qu'il embarque sur le croiseur-école "Jeanne d'Arc" pour effectuer la campagne du 5 novembre 1951 au 7 mai 1952.

A cette époque, la France affronte le Viet-Minh, en Indochine. Coffinières rejoint Haïphong au Tonkin où il est affecté dans les Forces maritimes du Fleuve Rouge sur les petits engins de la "Division navale d'assaut n°4" qui opèrent sur le canal des Bambous. Il est promu enseigne de vaisseau de 1re classe (EV1) le 1er octobre 1952 et reçoit sa première citation en novembre : "Jeune officier de valeur affecté à la Dinassaut depuis six mois dont les qualités d'intelligence et de sang-froid se sont déjà affirmées, a participé sur des petits engins depuis juillet 1952 à toutes les missions du secteur du canal des Bambous ainsi qu'aux opérations de Than An du 15 au 22 août et du Tien Lang du 9 au 14 septembre; s'est distingué au cours de l'attaque des postes de Tram Khe et de Qui Cao en dirigeant avec maîtrise les tirs du "LCI 9049" qui ont dégagé les éléments amis et obligé l'ennemi à la retraite en lui infligeant des pertes sévères."

Bertrand Coffinières est désigné comme officier en second du "LCI 9049" dont il assure le commandement par intérim pendant les opérations du secteur de la "DNA 4"du 1er au 17 janvier dans la zone de Ninh Giang sur le canal des Bambous. Le bâtiment est endommagé par une mine mais l'enseigne de vaisseau sauve le bâtiment en s'échouant sur l'avant; Il sera en grand carénage jusqu'au 15 avril 1953. Le 28 septembre 1953, le "LCI 9049" saute sur une mine dans le Cua Balat. Coffinières est blessé, sauve son équipage.

A cette occasion, il reçoit une nouvelle citation : "Jeune officier plein d'allant , a participé efficacement comme officier en second du LCI 9049 à toutes les actions de la division d'assaut n°3 depuis mai 1953, s'est particulièrement distingué en août 1953 pendant une opération dans le Bui Chu (Nord Vietnam) par la précision de ses manœuvres et son calme sous le feu lors de nombreux accrochages permettant ainsi à son bâtiment d'infliger des pertes sérieuses aux rebelles par l'efficacité de son tir. Commandant par intérim du même bâtiment le 28 septembre gravement atteint par une mine est pris sous le feu violent des mortiers et d'armes automatiques, il a , quoique blessé et durement choqué, fait toutes les manœuvres possibles pour échouer le bâtiment puis celui-ci chavirant, pour assurer le sauvetage de l'équipage donnant ainsi un magnifique exemple de sang-froid et de courage au combat".

Le 23 octobre 1953 l'EV1 Coffinières est nommé au commandement du "LCT 9063". Le 15 janvier 1954 escortant un convoi de sept LCM et de chalands dans le Nam Dinh Giang. Il est sérieusement engagé au bazooka et armes automatiques.

Il reçoit une nouvelle citation: "Jeune officier dynamique et courageux déjà cité, a, comme commandant du LCT 9063 donné de nouvelles preuves de sa valeur. Le 15 janvier 1954 , chef d'un important convoi qui se rendait de Nam Dinh à Ninh Dim a été attaqué au km 23 par une formation rebelle puissamment armée de bazookas et d'armes automatiques, a manœuvré sa formation avec une habileté et une vigueur remarquables, conservant un calme parfait sous un feu intense et meurtrier , a su imposer sa volonté à l'adversaire en lui infligeant des pertes sévères estimées à vingt tués et quarante blessés. A ramené tous les engins dont il avait la charge bien que trois d'entre eux aient été gravement atteints par des obus rebelles dont son LCT et un chaland du génie qui avait dû échouer et qu'il réussit à renflouer."

L'EV1 Coffinières prend le commandement du "LCM 10 001" au sein de la "DNA 4" en avril 1954, engin de commandement des Dinassauts dans les eaux peu profondes des rachs tonkinois. Le 22 avril, il reçoit la croix de guerre avec palme des théâtres des opérations extérieures et est cité à l'ordre de l'Armée de mer.

Le 8 juin de la même année, au cours d'une opération de relève du poste de Hai Yen sur le canal des Bambous à proximité de son confluent avec le fleuve, deux bataillons de l'armée vietnamienne se heurtent à des forts éléments viet-minh, l'un des bataillons se replie sur la zone d'accostage des engins, le deuxième s'enferme dans le fort; il est décidé d'évacuer le poste sur le fleuve. Les engins embarquent 350 soldats et se dirigent vers le Fleuve Rouge mais la formation subit un tir très dense . Dès l'entrée dans la zone du feu, Coffinières est atteint au cœur par un éclat d'obus et meurt peu après à la tourelle du "LCM 10 001" qui coule rapidement. Une troisième citation vient récompenser l'héroïsme de ce jeune marin de 24 ans : "Magnifique officier, modèle de bravoure, de sang-froid et d'audace. A, depuis le 1er juillet 1952, participé à toutes les opérations des Forces fluviales du Nord –Vietnam sur le canal des Bambous, le Song Thai Binh, le Nam Din Giang. Se distingue à chaque occasion par son mépris du danger, son flegme et son allant.

A trouvé une mort glorieuse le 9 juin 1954 à son poste de combat à bord du LCM 10001 sur le canal des bambous, alors que sa formation venait de dégager un bataillon vietnamien encerclé dans le poste de Hai Yen qui était violemment attaquée par deux bataillons du régiment 64 viet minh. Dirigeant du pont de son engin sous une grêle de balles et de coups de mortier le tir du bord, a été atteint d'un éclat d'obus au cœur.

Est mort en héros trouvant la force de renvoyer à ses armes le marin qui 'l'évacuait."

A ses qualités de marin s'ajoutent des qualités humaines exceptionnelles : "Il était adoré de ses hommes, il combat avec courage malgré les doutes qui l'habitent" Il prononce ces paroles prémonitoires : " Après tout nous sommes venus en Indochine pour nous faire tuer."

Le corps de Bertand Coffinières est rapatrié sur le "Dixmude" en octobre 1954 et inhumé à Castelnaudary dans le caveau familial.

Cette biographie doit beaucoup à l'ouvrage du Contre-amiral Hubert Granier " Histoire des marins français 1946-1954"dont Coffinières fut le Père-Baille.

Il était Enseigne de vaisseau de 1re classe.
Son unité : Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Croix de Guerre TOE avec palme
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
  • Citation à l'Ordre du Régiment
Il est décédé le 09 juin 1954.
Son corps repose au cimetière de Castelnaudary (11)
Son décès est inscrit à la commune de Castelnaudary (11)
Document portant la mention MPLF : Acte de naissance

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954

Ok-Flottille-Amphibie-Indochine-Nord

1 - Historique

La "Brigade Marine d'Extrême-Orient" (BMEO) est constituée en décembre 1944 à Arcachon sous le commandement du capitaine de vaisseau Killian. Elle est envoyée en Indochine, avec des compagnies de fusiliers marins, plusieurs flottilles fluviales et des commandos parachutistes de l'aéronautique navale. La France est de retour dans cette régi...

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
184252
Coffinières
Castelnaudary
Aude (11)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Citation à l'Ordre du Régiment,Croix de Guerre TOE avec palme,Légion d'Honneur (chev.),Médaille Coloniale - Extrême-orient
Acte de naissance 1930/59
E 10x13