Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Barbieri

est né le 04 juillet 1929 à Nice (Alpes-Maritimes (06))

C’est dans la ville de Nice, capitale économique et culturelle de la Côte d’Azur, située à l’extrémité sud-est de la France sur les bords de la mer Méditerranée, que naît le 5 juillet 1929 Jean Barbieri. Il est le fils d’Alexandre, maçon, et d’Irma Bonaccorsi, ménagère, originaires de la province de Modène dans l'Émilie-Romagne en Italie.

Jean commence sa carrière militaire au sein de l’Armée de terre dans laquelle il sert durant quinze mois, entre le 18 octobre 1949 et le 18 janvier 1951. Son unité fait alors partie des troupes d'occupation en Allemagne.

Le 25 septembre 1951, il contracte un engagement d’une durée de quatre ans dans la Marine nationale et est incorporé au "Centre de formation maritime d’Hourtin" (matricule : 6754T49).

Il est dirigé le 1er octobre suivant vers le cuirassé "Lorraine" à bord duquel il suit la formation élémentaire de canonnier. Il obtient le brevet élémentaire de la spécialité le 1er février 1952 et rejoint alors le porte-avions "La Fayette" pour une affectation d’une année.

Désigné pour un poste en outre-mer, il rallie en février 1953 la "Base navale d’Haiphong" au Viet Nam et est affecté à la "4e Division navale d’assaut" (Dinassaut) où il est promu au grade de quartier-maître de 2e classe en octobre 1953.

En janvier 1954, au cours du trajet entre Ninh Giang (poste fluvial de la 4e Dinassaut, sur le canal des bambous) et Haiphong, le camion Dodge qu’il conduit saute sur une mine. Jean, éjecté lors de l’explosion, retombe dans la rizière, indemne !

Le 9 juin de la même année, au kilomètre 65 du canal des bambous, le quartier-maître Jean Barbieri, patron du "LCM 9188" (Landing Craft Mechanized), est tué sur l’engin en feu par un tir de bazooka. Les survivants sont évacués de justesse sous les tirs nourris des ennemis. Afin que le LCM ne tombe pas entre les mains de l’adversaire, il est coulé par la chasse aérienne. Le corps du quartier-maître Jean Barbieri n’ayant pu être récupéré, le LCM sera sa sépulture.

Jean sera cité, à titre posthume, à l’ordre de l’Armée de mer et décoré de la Médaille Militaire ainsi que de la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs avec palme.

Son père n’a jamais pu accepter la disparition de son fils dans de telles circonstances. Il en est mort de chagrin.

Il était Quartier-maître.
Son unité : Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre TOE avec palme
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 08 juin 1954.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de La Celle (18)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954

Ok-Flottille-Amphibie-Indochine-Nord

1 - Historique

La "Brigade Marine d'Extrême-Orient" (BMEO) est constituée en décembre 1944 à Arcachon sous le commandement du capitaine de vaisseau Killian. Elle est envoyée en Indochine, avec des compagnies de fusiliers marins, plusieurs flottilles fluviales et des commandos parachutistes de l'aéronautique navale. La France est de retour dans cette régi...

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
184178
Barbieri
Nice
Alpes-Maritimes (06)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre TOE avec palme,Médaille Coloniale - Extrême-orient,Médaille Militaire
Acte de décès 1954/9
E 10x13