Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Francis Joseph Landraing

est né le 14 juin 1890 à Beuzec Conq (Concarneau) (Finistère (29))

Francis Joseph Landraing est né le 14 juin 1890 de Pierre et de Joséphine Béaden, son épouse, à Beuzec Conq, dans le sud-Finistère.

 Si en 1945 Concarneau a englobé Beuzec Conq, elle n'en était, jusqu'à la révolution, qu'une simple trève. Le cartulaire de l'abbaye de Landévennec, au 11e siècle, fait déjà mention de Beuzec (qui tirerait son nom de saint Beudoc), où les moines avaient établi un prieuré. L'îlot de Conq, actuelle ville close, dépendait de la paroisse de Beuzec.

Quand naît le petit Francis, la commune compte 3660 habitants, et son bourg, situé à l'intérieur des terres, est plutôt rural.

Après s'être formé à l'école communale de Beuzec Conq, Francis devient boîtier, serrurier de cuivre pour boîtes, métier aujourd'hui disparu, puis soudeur.

Le 11 août 1909, il s'engage dans la Marine nationale  pour 5 ans comme apprenti marin canonnier. Le 21 août, il embarque sur le cuirassé "Masséna", école de canonnage à cette époque, puis, du 1er janvier 1910 au 1er juin de la même année sur le "Tourville" : ce navire, ex. transport hôpital "Gironde", assure également la formation des canonniers.

Le 1er juillet 1910 il est breveté, et embarque en tant que matelot de 2e classe à bord du croiseur cuirassé "Léon-Gambetta", désormais rattaché à la 1re Armée légère, basée à Toulon., qui a pour champ d'action la Méditerranée.

En novembre 1911, le développement de la guerre italo-turque requiert la présence française, et le cuirassé lève l'ancre pour le Levant. De retour pour Noël à Toulon, le navire repart en octobre 1912 à Constantinople à l'occasion de la guerre turco-balkanique. Il ne regagnera Toulon qu'à la fin avril 1913.

En août 1914, quand la guerre éclate, Francis Landraing figure au rôle d'équipage du croiseur cuirassé "Léon-Gambetta".

Dans la nuit du 26 au 27 avril 1915, un sous-marin autrichien coule le "Léon-Gambetta".  Le corps de Francis Joseph Landraing ne sera jamais retrouvé.

Il n'avait pas 25 ans.

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Léon Gambetta
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec palme(s)
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 27 avril 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Concarneau (29)
Document portant la mention MPLF : Transcription de décès

Léon Gambetta

835452gambetta0

Le "Léon Gambetta", construit à l'arsenal de Brest (29), était un navire d’une longueur de 146,50m, une largeur de 21,40 m au maître-bau, un tirant d’eau de 8,20 m, il avait un déplacement de 12600 tonnes. La propulsion était assurée par 3 machines à vapeur regroupant 28 chaudières qui assuraient une puissance de 28500 cv.

Le "

Léon Gambetta
183818
Landraing
Beuzec Conq (Concarneau)
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre 14-18 avec palme(s),Médaille commémorative de la Grande Guerre,Médaille Militaire
Transcription de décès 1916/65 bis